Édito

 

«  Que justice soit faite »

 

Il arrive que la justice ne soit pas aussi juste qu’on le pense. Elle a ses défauts et ses dysfonctionnements. Parfois, elle est même injuste. La police subit autant de problèmes qu’elle peut en causer. Souvent, les cibles de ces troubles sont les mêmes : femmes, personnes racisées, LGBT+, … Toutes ces personnes qui n’ont pas de voix médiatique trouvent, dans ce média, un mégaphone contre les injustices qu’elles subissent.

 

 

BIOGRAPHIE

Bretonne pur souche, je suis passionnée par la justice, notamment par ces tords et ces travers. Actuellement en deuxième année en journalisme à l’IUT de Lannion, je me sers des compétences acquises grâce à ma formation pour peindre le tableau judiciaire qui me plaît, à travers la radio ou la presse écrite. La justice n’est pas ma seule passion. Je suis de près les mouvements sociaux qui bouleverse notre pays, comme les gilets jaunes en ce moment. Autre domaine : j’ai un fort attrait pour l’Arctique, et ses pingouins. 

Twitter : @texieraouregan